Follow:
Détour

Impertinente. Musée de l’impression textile

blog impertinente mohanitaVoici un petit aparté _j’essayerai de vous en faire quelques uns cette année_  que je mettrai dans la catégorie Détours. (Vous avez pu en voir de temps en temps en légende sur mon instagram.)

Lorsque l’on fait un détour, où que l’on détourne une chose, on s’éloigne pour mieux revenir. Ce que j’entends par là, et cela me fait penser à cette citation  » Pour comprendre un système, il faut s’en extraire « , c’est que je vais dans cette nouvelle catégorie nommée Détours, vous parler toujours de design ou de mode, mais dans un autre contexte par le biais de coups de cœur, de visites, d’architectures, ou autres… En clair, je détourne l’attention tout en restant focalisée sur le sujet 😉

Pour aujourd’hui, je souhaite vous parler du Musée de l’impression sur étoffes à Mulhouse que j’ai visité récemment, et qui a été un véritable coup de cœur pour plusieurs raisons, alors si vous passer par là, allez y !

Il y a l’exposition permanente, qui parle de l’impression sur étoffes (donc de l’histoire de mon métier), c’est très intéressant pour ma part, mais également pour tout le monde car cela explique la manière dont sont imprimés les motifs et également l’histoire de ce secteur qui a été très riche dans la région, un très beau patrimoine à connaître. De plus, le musée est vraiment moderne, bien agencé, cela donne envie d’apprendre, rien d’une visite soporifique, où on s’ennuierait dès l’arrivée.

Ensuite il y a deux expositions éphémères (et ce jusqu’au 9 octobre 2016), l’une de Chantal Thomas, intitulée Impertinente, où l’on découvre son parcours par le biais de ses créations,, à découvrir vraiment et la seconde appelée Histoires de femmes, qui décrit l’histoire des femmes dans le textile depuis la fin du 18e siècle, jusqu’à aujourd’hui tout en parlant de la condition de la femme et son évolution ! Avis aux jeunes, cela fait peur vraiment de voir certaines lois abolisées il y a même pas trente ans ou comment avoir un travail sans l’autorisation de son mari… Passons ces faits assez effrayants je trouve, pour vous dire que l’évolution des femmes dans le textile est vraiment Impertinente et laisse une trace dans l’art indélébile.

A vous de vous en faire votre propre avis en visitant le musée, et un conseil soyez impertinentes !

signature mohanita creations blog couv copie

 

Musée de l’impression sur étoffes / 14 rue Jean-Jacques Henner / Mulhouse

Share on
Leave a comment

You may also like

No Comments

Leave a Reply